La fille de la zone

Publié le par Adriana Evangelizt

 

LA  FILLE  DE  LA  ZONE

 



 

 

Maquillage agressif

Trop rouge, trop bleu, trop noir

Chevelure endiablée dressée haut

Sur la tête

Comme une immense crête

Défi au temps

Défi au vent...

 

Lourds bracelets de cuir

Enserrant tes poignets

Comme des chaînes

Inhumaines

Fortifications de cuirs et de clous

Sur un corps pourtant doux

Et un tatouage au laser

Sur ta chair

Gueule tout fort ton droit

Hors la loi…

  

 

 

Enfant perdue sur la zone

De bitume

Tu écumes

Les trottoirs de la ville

Et tu deales

Du rêve à bon marché

Parmi d’autres paumés

Qui pour toi

Brandissent haut la hache de guerre

De leur misère

Hors la loi…

 

Et l’amour dans tout ça ?

Tu le brades sur des grabats

Pour t’offrir un peu de fumée

Porteuse de paix…

 

Chatte de gouttière

Au corps de pierre

Tu te caparaçonnes

Dans des habits de fer

Pour que l’on ne perce pas

Ton fragile enfer

Pour que l’on ne blesse pas

La petite fille

Montée trop tôt

Sur des talons aiguilles.

 

Adriana Evangelizt

Publié dans Mes poèmes

Commenter cet article