Porte fermée

Publié le par Adriana Evangelizt

 

Porte fermée



 

 


Elle sont froides comme une lame

Les cinq lettres de ton adieu

Rouges comme le sang

Que tu n'as pas versé pour moi

Chaudes comme les larmes

Où je me noie...

 

Porte fermée

Rideaux tirés

Je suis allongée sur le sol

Les bras en croix

Priant fort

Pour ma dernière heure

Qui ne vient pas...

 

La douleur s'insinue en moi

Jusqu'au vertige

Porte fermée

Rideaux tirés

Ne plus penser...

Briser la souffrance

Le mal et ses racines...

 

Elles sont froides comme une lame

Les cinq lettres de ton adieu

Porte fermée

Rideaux tirés

Je vais soigner cette agonie

Que la mort ne me prendra pas...

 

Adriana Evangelizt

Publié dans Mes poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jocelyne Ilacqua 01/04/2008 02:14

Ce que je lis sur votre site me fait penser à un libelle que j'ai écrit dans un Opus surréaliste intitulé "Ugetsu" :"L'avènement de l'Empire des Vampires venait de voir le jour sur le Jardin ...Ce sont les anges de feu morts sous la glace au Jardin, qui flamboient de leurs ailes noires, soleils noirs, ce sont les feux follets des "nembla rosa", mirages sans horizons, qui se désaltèrent du lait noir de l'aube, Ô combien mortelle elle est pour ces anges déchus, empereurs de royaumes à jamais perdus ...A l'aube ils se nourrissent du Temps, qui passe, mais au Jardin, le Temps n'existe pas ...Aussi longtemps que règneront les vampires de l'aube des Temps empoisonnés sur le Lac sacré du Temple Chionin flottant à la dérive des "nembla rosa" au Jardin ...Morte sera la Mort pour toujours ...Et en lettres de feu, ainsi brûlera le Verbe dans les cieux du Jardin :-"Vous qui entrez ici, abandonnez peau de chagrin et désespoir, entrez en paix mais gardez vous de la destruction ... ce Jardin n'est pas sans dangers ...Vous n'êtes ni en Paradis ni en Enfer ni sur le "plancher des vaches", la Terre, votre mère nourricière ... A vous de bâtir les fondations de vos plaisirs et de vos souffrances à venir ... Vous serez seul responsable de votre oeuvre, dont vous rendrez compte devant le Tribunal Universel du Rongifélin, grand juriste de l'Univers, à votre dernière heure, si tant est qu'elle n'eût jamais pu arriver car cela signifierait que vous eussiez commis un grave délit, qui aura, par votre faute ressuscité le Temps et mis fin au règne des Vampires de l'aube des Temps susdits empoisonnés ..." fin du Libelle à Ugetsu, extrait des "Errances érotiques" écrites par Jocelyne dite Ness

Régis 05/05/2015 20:50

Je recherche depuis des années maintenant, avec passion, Jocelyne Ilacqua, en redoutant le pire, que je suis prêt à affronter. Tout signe qui pourrait me mettre sur sa voie sera pour moi extrêmement précieux.Il y eut de fausses pistes, et ceux qui l'ont connue se taisent. Pourtant, il leur arrive sûrement de lire les messages laissés dans les bouteilles. Elle fut unique dans un monde où l'unique se fondait dans un tout glauque, collant, opaque et finalement très triste. Je veux avoir de ses nouvelles avant de mourir.

Adriana Evangelizt 12/04/2008 14:59


A Ness...

Merci pour vos gentils commentaires. Ce que vous nommez les vampires, je les nomme "succubes"... ils se nourrissent du sang humain... font leur fortune sur la misère et la mort. Le temps est compté
pour eux. Vous devriez publier vos textes sur le web pour que nous puissions les lire. Qu'en pensez-vous ?

Cordialement

Adriana Evangelizt


Samuel 23/12/2006 20:04

A Personne
Car pour te conduire comme tu te conduis, t'es vraiment personne. Y'a des gens comme ça qui dès qu'ils se lèvent se demandent quelle méchanceté ils pourront bien commettre. Tu fais sans doute partie de cette caste maléfique. Sur terre, il y en a deux sortes, ceux qui oeuvrent pour l'Ombre et ceux qui perdus au milieu des enténébrés essaient d'apporter un peu de lumière et de chaleur. Toi, personne de chez personne, tu te trouves du côté obscur. Tu récolteras ce que tu as semé.

personne 21/12/2006 08:55

Mouais, et ben ça m'étonne pas qu'en écrivant des textes comme les tiens, tu en arrives à faire un blog et soutenir l'espèce de truc qui ressemble à rien, je parle de ségo bien entendu...Maintenant, ecris encore et encore, tout n'est pas bon surtout pour des ' premiers jets', mais pense aussi aux anti dépresseurs, parfois ça aide à avoir les idées un peu plus claires...

el greco 07/12/2006 12:27

Bravo Poetesse
Bravo pour cette envolée!
Un plaisir que de te lire
El Greco
PS: J'ai essayé de te poster un Comment sur ton Blog ségolien sans succés! J'essaye ici parmi tes mots amoureux...sans maux:
Ségolène aura un jour, peut-être, l'occasion et le "pouvoir" de dire aux Israeliens: qu'un Etat palestinien viable est LA GARANTIE, l'assurance vie même d'Israel
On ne peut continuer à refuser TOUT aux PAlestiens et à permettre tout, TOUT aux Israeliens!
Il est temps que le peuple juif pense sérieusement à faire la paix et à ne plus chercher "anguille sous roche et le chas de l'aiguille"! Il a LA force et l'occupation des terres!
Ségolène candidate n'a pu le dire...Présidente saura-t-elle le faire et apporter ainsi la plus grande contribution du siècle à LA paix, dans cet enfer d'injustcices profondes et quotidiennes. Depuis 50 ans!
PAix et seulement LA PAIX! Mais vite!
Deux Etats indépendants, viables, sécurisés et même respectueux! Cette dite Paix ne peut qu'être "imposée" par l'Amérique first, par l'Europe ensuite...d'où l'apport futur de MAdame Royal!
Peut-être...
Basta chosi
PEACE IN THE WORLD