Accusation

Publié le par Adriana Evangelizt

 

Accusation

 



Je serai un très mauvais témoin

Pour tes ni plus ni moins

Pour tes ni oui ni non...

Moi, j'accuse... j'accroche des noms

Au firmament

De mes certitudes

Sur le testament

De mes inquiétudes...

Je ne me cache pas derrière des peut-être

Je ne voile pas ma face de sans doute

Je montre du doigt ces pseudos grands maîtres

Me donnant des nausées tant ils me dégoutent...

 

Je ne me ferai pas le porte-parole

De tes balancements

De tes oscillements

Je porte la Vérité comme un symbole

Elle claque au vent au bout de ma plume

Elle frappe fort comme sur une enclume

Et écume

D'amertume...

Je n'ai pas la couleur de la lâcheté

Derrière laquelle tu te dissimules

Le poète n'est ni à vendre, ni à acheter

Du fil de son destin, il est le funambule...

 

Je ne serai pas le mouton de tes flottements

L'autruche de tes aveuglements

Je remplace tes peut-être par des vraiment

Tes sans doute par des sûrement

Et je lève le voile sur les injustices

Que tu laisses commettre par résignation

Je n'ai pas tes silences qui avilissent

A vivre servile, on vit sans passion

Sans honneur, sans conscience...

Tu es finalement comme ces salauds

Que j'assassine avec des mots

Complice silencieux de leurs crimes

Coupable bien plus que victime...

 

Adriana Evangelizt

Publié dans Mes poèmes

Commenter cet article