Parole de Dieu

Publié le par Adriana Evangelizt

 

Parole de Dieu




Quand du haut de mon ciel, je contemple l'agonie de la planète bleue, je sens comme des frémissements au bout de mes doigts. Je suis obligé de me tourner vers Vénus, ma planète préférée, pour ne pas commettre l'irréparable. Une envie frénétique de perpétrer mon cinquième déluge fait jaillir des éclairs dans mon regard sombre. Pour calmer mon esprit, j'exhale mon souffle puissant vers la voute céleste, je souffle des zéphirs en directon de mon astre d'Amour pour préserver son éther et le calme descend lentement dans les limbes de mon âme triste à crucifier mes yeux de larmes qui descendront peut-être.


Peut-être sur ceux qui agonisent dans les déserts terrestres pendant que d'autres s'ennivrent jusqu'à plus soif... jusqu'à tomber par terre sans avoir la moindre pensée pour les malheureux crevant de ne rien avoir à boire. Tel est ton univers. Pitoyable. Je sais Terrien. Je sais ce que tu penses. Que moi, du haut de mon Ciel, je peux tout voir, tout entendre... et que toi, dans ton petit univers mesquin, étriqué, égoïste, tu ne sais même pas te regarder alors comment pourrais tu voir ce qu'il se passe à des lieux de ta pauvre maison. Le problème étant que même si tu pouvais voir et savoir, tu ferais encore comme si tu ne voyais rien ou dans le meilleur des cas, tu penserais que ce qui se passe ailleurs ne te regarde pas. C'est vrai après tout, que pourrais tu faire pour améliorer le sort de ces êtres décharnés enfouissant leur tête dans le sable avec la folle idée d'y trouver peut-être une goutte d'eau. Que pourrais-tu faire, toi ? Rien. Je te l'accorde. Tu n'es pas Superman et tu ne peux donc point te propulser avec une citerne de Coca-Cola là où le soleil implacable cogne sur la tête de l'assoiffé qui ne va pas tarder à rendre son dernier soupir. Tu restes là, avachi sur ta chaise, scotché devant ta télévision à regarder les menteurs qui font les lois dans ton monde et sèment des cadavres dans leurs guerres de conquête ajoutant encore d'autres souffrances à celles qui existent déjà. Tu gobes les mensonges qu'ils crachent pour perpétrer leurs massacres. Sans te poser de questions. Sans réfléchir. Tu gobes. Ils font la guerre au terrorisme. Tu gobes. Il ne te vient pas à l'idée que le terrorisme, c'est eux qui l'ont créé. Faute de pouvoir donner vie à des idées géniales car ils en sont incapables, ils ont préféré inventer des machinations diaboliques pour s'approprier de ce qui ne leur appartient pas. Et si tu n'es pas trop niais... tu sais à quoi je fais allusion. Et à qui.


Je réserve à ces âmes noires un double châtiment. Le terrestre et le céleste. Il n'emporteront rien au paradis. Rien. Ils n'en verront même pas la couleur. Même pas la porte. Je leur ai réservé un sort particulier. Le doigt de Dieu est posé sur leur tête. Et bientôt la nuit je pénètrerai leur sommeil pour leur faire subir mille turpitudes dont ils ne garderont que de vagues souvenirs en se réveillant. Pour commencer. Plus tard, ils se réveilleront la nuit en hurlant croyant avoir fait un cauchemar. Et quelque part, cela en sera un.


Qu'ils se dépèchent de commettre l'irréparable dont ils sont coûtumiers. J'attends le grand feu d'artifice que sont en train de vous préparer ces âmes maudites. Maudites. Dix mille fois. Des milliards de fois. L'univers n'est pas assez grand pour contenir toutes les malédictions que j'ai jeté sur eux. Ils vont bientôt sentir le poids de mon courroux. Et rien ne pourra empêcher ma vengeance pour tout le mal qu'ils commettent chaque jour. En mon nom. Et au nom de Celui qui fut crucifié naguère par des barbares. Qu'avez-vous fait de Lui ? Et de Son Enseignement ? Qu'avez vous fait du fameux "AIME TON PROCHAIN COMME TOI-MÊME ?" Oui, qu'en avez-vous fait ?


Oh bien sûr, il y a parmi vous quelques âmes nobles et pures mais elles sont si peu nombreuses que personne n'entend leur voix. Que personne ne les écoute. Noyées au milieu de cette multitude sans foi ni loi, elles essaient de ramener un peu d'équilibre dans ce monde faussé par vos élites dévoyées. Ah que j'exècre ces engeances maléfiques ! Plus je les observe et davantage elles me donnent envie de vomir. Et quand Dieu vomit, ça se transforme en tempêtes, en ouragans dévastateurs, en tremblement de terre meurtriers sur ta planète. Le pire est encore à venir...


Je te le redis, Terrien... je dois beaucoup me réfréner pour ne pas commettre mon Cinquième Déluge. Avant vous, d'autres civilisations se sont éteintes. Certaines étaient bien plus évoluées que vous. Mais voilà... à un moment donné, elles ont trahi le sens profond de la Vie. Elles se sont éloignées des valeurs essentielles. Alors... j'ai du stopper leur décadence. Car rien n'est impossible à Dieu. Il peut détruire en un seul jour ce qu'il a créé en quelques secondes. Le Temps pour Lui n'existe pas. Le Temps est une invention d'hommes. Comme l'Argent. Comme la Religion. Comme le Mal. Comme le Crime. Comme tout le pire dont vous êtes capables. Mais la patience de Dieu a des limites...

Adriana Evangelizt

Publié dans L'ABSOLU

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Corinne Bizart 16/01/2008 01:57

Bonjour Adriana!!! c' est en surfant que le hasard m' amène chez toi ...  je trouve ton texte très beau tout ce qui se rapporte à DIeu me plaît car j' ai la foi et tiens donc en ce moment même au moyent-Orient ils ont des pluies dilluvienne et 0 degrès peut-être même de le neige ... ce qui se passe le chao ressemble bien à la colère de Dieu ... j' ai moi aussi un blog le titre c' est la grande d' âme je suis l' auteur du personnage mon site http://chiron.over-blog.org passe y tu vérra mes articles ... je repasserai à bientôt ... Corinne

Adriana Evangelizt 03/02/2008 00:40

Merci pour ton message Corinne...
Plus nous allons approcher de la fin de l'ère des Poissons et davantage, la Terre va "travailler"... elle est en train de faire un nettoyage. Cela se traduit par des tremblements de terre, des inondations, des chamboulements de climat. La Terre se refait une santé. Car nous approchons d'une date "fatidique" qui va entraîner une catastrophe planétaire comme il y en a eu plusieurs déjà. Dont le déluge Universel.
Amitiés
Adriana