Chemin de croix

Publié le par Adriana Evangelizt

 

 



CHEMIN DE CROIX



 

 

Tu lui diras
Que les blés sont coupés
Mais que je ne les ai pas vus pousser
Pas vus grandir
Pas vus mourir…

 


Il y a des saisons qui passent
Elles se ressemblent toutes…
Son départ a tout obscurci
Jusqu’à mon ciel
Jusqu’à ma vie…
Et mes yeux morts dansent
Sur toutes les ruines qu’il a laissées
Et mon âme hante
Le néant qui saigne encore
Où je nen finis pas d’être plaie vive…

 


Le pire, vois-tu, est cette complaisance
A m’y noyer
A m’y brûler
Je plonge au fond de cette blessure
En plein cœur de ce mal
Et ne trouve plus la porte salvatrice…
Je tombe sur tous les mots qu’il m’a donnés
Tous ses mots cloués sur la tombe de mon cœur
Au linceul de ma souffrance
Quand les éclairs blancs dansent
Dans mon esprit en suicidance…

 

 

 

Tu lui diras…
Oh… et puis non… ne lui dis rien…
Il viendra bien le jour
Où nous nous croiserons…
Alors là, je lui dirai sans lui parler
Je lui dirai avec mes yeux
Et il aura peur de ce regard…
Il y lira la déchirure
Il y verra la mort
Et il saura
Que chaque jour à vivre pour lui
Est un jour à mourir pour moi…

 

Adriana EVANGELIZT

Publié dans Mes poèmes

Commenter cet article