Rédemption

Publié le par Adriana Evangelizt

 

 



REDEMPTION

 


 



Je te dirai un jour
Les nuits assassinées
Aux portes de mes rêves
Lorsque les illusions
Tombent
Les ailes calcinées
Sur de mauvaises grèves
Quand le soleil
N’est plus qu’une fleur
Qui se fane
Dans la torpeur du soir
Et que j’entends couler
Sous ma peau
Trop diaphane
Mon sang lesté de noir…

 

Je te dirai un jour
La beauté des abîmes
Où je plongeais naguère
Pour toucher l’Absolu
Qui n’est pas de ce monde
Quand l’âme écartelée
Se roule dans le néant
Pour caresser l’extase
Et se perd lentement
Dans les songes brisés
De la raison captive…

 

Je te dirai un jour
Jusqu’où il faut se perdre
Jusqu’où il faut mourir
Pour toucher la lumière.

 

Adriana Evangelizt

Publié dans Mes poèmes

Commenter cet article