Un monde hypocrite

Publié le par Adriana Evangelizt

Un monde hypocrite

 


 

 

 

 

Il est de bon ton désormais de dire Amen à tout le monde. C'est la grande mode. Pour ne pas vexer ou pour faire plaisir. Même si on t'offre quelque chose que tu trouves moche, il faut dire que c'est joli. Surtout ne pas faire de peine. Être courtois et diplomate. J'appelle cela de l'hypocrisie.

Or, voilà maintenant quatre ans, j'ai décidé de toujours dire ce que je pensais. En bien ou en mal. Et surtout à mes amis. Ou que je croyais comme tel. Dire la vérité à un ami peut parfois causer des problèmes. Enormes. On peut même dire un gros dépeuplement de l'entourage. Si j'ai longtemps évolué avec tout un aéropage, là je dois bien t'avouer qu'il y a eu un sacré éclaircissement. Je te le dis tout net, cela ne me fait ni chaud ni froid. J'aspirais à de la solitude. Il me fallait me retrouver seule avec moi-même. Faire retraite. Terrible cette prise de conscience qui s'est imposé en moi presque du jour au lendemain. Quelque chose d'implacable me poussant à voir les personnes que je fréquentais comme je ne les voyais pas auparavant ou comme je ne voulais pas les voir. Pour leur faire plaisir, justement.

J'ai moi-même pactisé avec l'hypocrisie assez longtemps. Le pire étant que je savais que je l'étais, hypocrite. Ma conscience me le disait. J'ai toujours entendu la voix de mon âme mais je ne l'ai pas écoutée. Je préférais suivre la voie de mon Ego. Monstrueux l'Ego. Il demandait beaucoup. Rien n'était assez beau pour lui. Et plus je lui en donnais, plus il en voulait. Insatiable. A tel point que tu te demandes jusqu'où il va t'entraîner. Quelque part, c'est un sacré Tentateur... ton Ego, c'est le diable finalement. Il ne s'émerveille que de ce qui brille. Il aime la beauté. Et il aime la posséder. Or pour posséder quelque chose que tu convoites mais que tu n'es pas sûr d'obtenir, il te faut ruser. La Séduction est une des armes de la Ruse. Elle est même l'essentielle. Le monde entier est sous l'emprise de cette garce. Et ceux qui nous gouvernent sont ses esclaves asservis. Sans Ruse pas de Pouvoir. Une fois que tu sais cela, il t'est facile de saisir que les sommités qui trônent au sommet de la pyramide sont des crapules de la pire espèce. Il y en a très peu de pur. S'il y en a. Les prostitués de la Ruse ne sont que des séducteurs. Sans foi ni loi. Dévoyés complètement. Cependant, par un extraordinaire tour de force, ils te font croire que s'ils sont là où ils sont c'est parce qu'ils sont les meilleurs. Ils poussent même le bouchon jusqu'à dire que Dieu les a choisis. Et comme de bien entendu, des millions d'imbéciles croient cette énormité. Te dire le niveau de conscience des bipèdes évoluant sur la planète Terre ! Au ras des pâquerettes.

Ce qui m'amène à penser que les zigues puants qui règnent sur l'immense troupeau de moutons sont à l'image de la base pourrie sur laquelle ils se sont élevés. Il faut toujours prendre le mal à la racine. Le néant ne sort que du néant. Donc toi, moi, les amis, les voisins et en agrandissant le cercle de pays en pays, nous sommes tous coupables. Par manque de sincérité. Par lâcheté. Nous avons faussé le jeu. Maintenant, le jeu se retourne contre nous. Nous ne sommes plus que des pions qu'il est même inutile de manipuler puisqu'ils se dirigent tous vers l'abattoir bien docilement à la queue-leu-leu. Sauf moi et quelques autres, bien sûr, car nous avons tous eu cette fameuse prise de conscience.

A suivre...

Adriana Evangelizt

Commenter cet article

Bernard Monnier 17/11/2006 09:00

La lucidité est comme la lumière qui agresse les aveugles 
 

Jeremy 13/09/2006 14:38

Ah merveilleux article que j'approuve à 100 %. Je vexe aussi tout le monde en refusant l'hypocrisie...