Shimon Peres et les dix commandements

Publié le par Adriana Evangelizt

Shimon Peres et les dix commandements

 

 

par Adriana Evangelizt

 

 

Je pense sérieusement qu'à son âge Shimon Peres ferait mieux de prendre sa retraite. Faire du jardinage, par exemple, et regarder pousser ses tomates. Que fout un type, franchement à 80 ans, à la tête d'un pays ?  A part d'Israël, remarquez, de quel autre état aurait-il pu être le chef ? Il a bien fallu le récompenser de ses services rendus à la Nation. C'est ainsi que cela se passe dans la sphère sioniste.

Il arrive chez nous, en pays conquis grâce au sioniste Sarkozy, et en plus il se permet de donner des leçons de morale. Comme s'il en possédait les capacités voire même le droit ? Comme s'il était capable de voir ce qui est juste et ne l'est pas. Tout simplement comme s'il était un parangon de vertu. Certes, je veux bien croire qu'à son grand âge, on devient un peu gâteux et que l'on ne se souvient plus très bien de son passé. Bien que je connaisse des gens qui passés 80 ans maintiennent fortement le cap. Je rendrais grâce ici à un de mes amis, André Gaillard, 85 ans, qui vient de publier un livre "Le Judaïsme et l'invention du racisme culturel" que je vous conseille vivement de lire. Il est en ligne LA. Je veux bien croire donc, disais-je, que Peres soit devenu amnésique, qu'en "prenant de la bouteille" il ne garde de son passé que de vagues souvenirs empreints de douceur et de gentillesse mais j'ai quand même un gros doute...

Aussi lorsqu'il dit, visage ému, voix tremblante : «Ceux qui veulent brûler les livres, boycotter la sagesse, empêcher la réflexion, bloquer la liberté se condamnent eux-mêmes à perdre la liberté»  j'ai envie de lui rétorquer... "Enfin Shimon... boycotter la sagesse... de quelle sagesse parles-tu ? Peut-on dire que les personnes comme toi qui ont passé leur vie à construire un pays sur les ruines d'un autre sont des Sages ? Crois-tu que les Palestiniens te pensent "sage" ? Et au-delà de la sphère moyenorientale, espères-tu franchement que les peuples du monde entier posent un regard magnanime sur la Sagesse sioniste et ce qu'elle induit de malheur ? Quant à empêcher la réflexion ou bloquer la liberté, il me semble là encore que si quelque chose empêche la réflexion et la liberté non seulement sur les Palestiniens mais également sur la planète entière, c'est bien l'idéologie que tu défends contre vents et marée. Une idéologie muselant tous ceux qui critiquent les agissements du gouvernement israélien, y compris les écrivains ou les chercheurs et y compris les Juifs lucides et justes osant contrevenir à la pensée dominante qui se doit de régner en Israël ? Comme quoi nul n'est prophète en son pays ! Dois-je citer le cas d'Ilan Pappé obligé d'émigrer pour vivre en paix ? Lire Je quitte Israël.  Ou celui de Norman Finkelstein traité comme un paria par la horde sioniste aux USA et qui ont empêché sa promotion universitaire ? Lire ICI. Ou bien Gilad Atzmon harcelé sans relâche même s'il vit en Angleterre ? Voir ICI. La liste est longue de ceux à qui la réflexion est empêchée, et tu viens malgré nous parler de Liberté !" Oui, voilà ce que je dirais à Shimon Peres si je l'avais en face de moi mais nous n'avons pas fait le déplacement pour lui parler car nous savons très bien, mes amis et moi-même, que nous perdrions notre temps. On ne parle pas avec des murs.

Le bouquet étant quand même la suite de sa tirade... "S'ils boycottaient seulement les livres, mais ce qu'on ne leur pardonnera pas, c'est qu'ils boycottent les dix commandements, y compris "Tu ne tueras point". Que penser ? Que dire quand on entend pareilles énormités ? Pareilles impostures ? Comme si Shimon Peres était quelqu'un de religieux appliquant la Loi à la lettre ? Pour sûr que "Moïse" doit se retourner dans son ciel quand il voit ce qu'est devenu son Enseignement que les idéologues politiques ont arrangé à leur sauce pour s'emparer de la terre d'autrui. Voilà les dix commandements qui sont beaucoup plus nombreux en vérité...

 

 

Je ne parlerai même pas des cinq premiers et de ce qui a été fait au nom de Dieu. Venons en à l'essentiel puisque Shimon Peres en parle, effectivement...

Sixième commandement : Tu ne tueras point

En précisant que le vrai nom de Peres est Szymon Persky. Et qu'il est né en 1934, en Pologne, le terreau du sionisme souvent fanatique préché par les rabbins talmudiques. Peres comme pratiquement tous ses semblables, à savoir les juifs ashkenazes n'est pas né en Palestine. Il y est arrivé en 1937 donc bien avant l'Holocauste. Le sionisme était déjà bien actif et à l'oeuvre depuis la fin du 19e siècle. Et c'est là que pour l'actuel chef d'état israélien, l'amnésie du Tu ne tueras point entre en scène... en 1947, il s'engage dans la Hagannah. 61 ans sont certes passés mais Shimon a-t-il oublié ce qu'était cette organisation ? Etait-ce une troupe d'enfants de choeur ? Ou de gentils pacifistes débarqués d'ailleurs pour lier amitié avec les autochtones ? Pas vraiment. La Hagana, avec le Lehi, l'Irgoun et le Palmah étaient des milices juives sionistes chargées de la purification ethnique de la Palestine. Je suppose qu'il a donc dû participer activement au nettoyage. Je citerai Ilan Pappé... (1)  " ...au quartier général de la Hagana. Ce 10 mars 1948, onze hommes - de vieux dirigeants sionistes et de jeunes officiers - « apportent la touche finale à un plan de nettoyage ethnique de la Palestine ». Le soir même, « des ordres militaires sont diffusés aux unités sur le terrain afin qu’elles préparent l’expulsion systématique des Palestiniens » de vastes zones. Six mois après, la grande majorité de la population autochtone de la Palestine, soit près de 800 000 personnes, a été expulsée, 531 villages détruits et onze villes vidées"

Souviens-toi du Tu ne tueras point Shimon... souviens-toi... "Après le génocide nazi et avec l’irruption des moyens de communication électroniques, poursuit Pappé, dissimuler des crimes de masse n’est plus possible. Et pourtant l’un d’eux a été presque totalement effacé de la mémoire publique globale : la dépossession des Palestiniens en 1948 par Israël. Systématiquement nié, il n’est « toujours pas reconnu aujourd’hui comme un fait historique »  

C'est drôle comme la mémoire te fait défaut Shimon... « Il y avait deux cents villages sur le front et ils ont disparu. Nous devions les détruire, sans quoi nous aurions eu [...] des millions d’autres Palestiniens » "En décembre 1947, la Hagana se livre surtout à ce qu’elle appelle des « reconnaissances violentes » dans des villages arabes. L’historien multiplie les exemples, y compris le pire d’entre eux : celui de Balad al-Sheikh, une localité à dix kilomètres de Haïfa où repose Sheikh Izz al-Din, un des chefs charismatiques de la révolte de 1936. Un commandant local, Haïm Avinoam, ordonne d’« encercler le village, de tuer le plus grand nombre possible d’hommes, d’endommager les biens, mais d’éviter de s’en prendre aux femmes et aux enfants ». L’attaque, le 31 décembre, fait 60 morts, « et pas seulement des hommes »

On voit là que le dixième commandement à pris un sérieux coup de plomb dans l'aile.. ce qui induit d'autres violations dont les sionistes sont coutûmiers au nom de Dieu...

Huitième commandement : Tu ne voleras pas

Neuvième commandement : Tu ne feras pas de faux témoignage

Dixième commandement : Tu ne convoiteras ni la femme, ni la maison, ni rien de ce qui appartient à ton prochain.

La vérité c'est qu'au nom de la création d'Israël, tous les commandements ont été complètement violés, vidés de leur substance et qu'il s'est passé exactement le contraire. Tuer. Assassiner. Massacrer. Déposséder un Peuple. Voler. Assiéger. Avant que les milices sionistes n'arrivent en Palestine, il n'y avait pas de terrorisme.

Et tu oses encore Shimon prendre ton air angélique devant la face du monde et te réclamer de Moïse... tu oses venir nous parler de Liberté et du boycott des dix commandements... il me semble que le prophète a aussi dit "Ne regarde pas la paille qui est dans l'oeil de ton voisin mais regarde ta poutre..."

Si la mémoire te fait autant défaut, il est vraiment temps pour toi de te retirer des affaires du siècle et de continuer à ensevelir tes souvenirs. Tu as les mêmes que Sharon.

(1) Lire sur le Monde Diplomatique "Comment Israël expulsa les Palestiniens" de Dominique Vidal et Ilan Pappé au chapitre Le paradigme du nettoyage ethnique.


Lire aussi
Les crimes de l'Etat juif : après le Liban, GAZA.


Adriana Evangelizt

Publié dans Règlements de comptes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eva journaliste-resistante a l'intolerable 01/07/2008 20:02

Je viens de mettre cet article sur l'Aviseur amitié Eva